Rechercher
  • gilmydiraa

Augmentation des prix de l’immobilier de 3 % en 2019 !

Mis à jour : juil. 19






Tandis que l’indice des prix à la consommation connaît une baisse de 0.40 % au cours du mois de janvier 2020, les prix de l’immobilier se sont renforcés en moyenne de 3 % en Israël au cours de l’année 2020.

Au cours des 12 derniers mois, et selon les chiffres du BCS, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 0.30 %, tandis que les prix des VEFA a baissé de 3 % et ce principalement en raison des opérations dites de prix ciblé.

Selon les chiffres du BCS – Bureau Central des Statistiques – et conformément aux prévisions, l’indice des prix à la consommation a connu une baisse de 0.40 % au cours du mois de janvier 2020.

Pour rappel, au cours du mois de décembre 2019 il ne connaissait aucune variation, alors qu’il avait enregistré une hausse de 0.30 % entre les mois de janvier 2019 et janvier 2020.

Les principales baisses se sont faites ressentir dans le secteur vestimentaire, avec une baisse enregistrée de 6.40 %, ainsi que le secteur des Loisirs et de la Culture avec une baisse de 0.80 % et le secteur de l’alimentation qui accuse une baisse de 0.50 %.

À noter que pour ce-dernier secteur, les fruits et légumes frais ont enregistré une augmentation de 3.10 %.

Autres chiffres intéressants, ceux de l’immobilier, secteur où les prix tous confondus, à savoir VEFA et PAP (Vente en État Futur d’Achèvement et Particulier-à-Particulier), ont cru de 3 % au cours de 2019.

À noter que ce chiffre eut pu être plus important, dans le cas où les VEFA n’eut enregistré une baisse de leurs prix à imputer aux opérations dites de « prix ciblé », qui représentèrent une part non négligeable du nombre de ventes en 2019, faisant de ce fait baisser le prix moyen des VEFA.

L’augmentation des prix n’est toutefois pas uniforme et continue au cours de l’année 2019.

Ainsi, les prix enregistraient une légère baisse de 0.20 % entre la période octobre-novembre 2019 et novembre-décembre 2019.

Ces baisses ont notamment été enregistrées dans les régions Nord et Centre où elles furent de -0.40 %, ainsi qu’à Tel Aviv et Jérusalem avec un petit -0.20 %.

Le Sud est pour sa part resté stable, tandis que Haifa et ses abords enregistraient une augmentation moyenne de 0.70 %.

Comparativement à la même période au cours de l’année passée, tous les voyants sont au vert : Tel Aviv enregistre une augmentation de 5.70 %, soit la plus forte augmentation, suivie de la région Nord et de ses +3.80 % et enfin Haïfa avec +1.80 %.

Enfin, le prix moyen d’acquisition d’un appartement au cours du quatrième trimestre 2019 était de 1.530 millions de shekels contre 1.529 millions au cours du troisième trimestre 2019.


source : Calcalist




0 vue